Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une technique qui a de nombreux effets positifs sur la perte de poids : le jeûne.

COMMENT FAIRE UN JEÛNE ?

  • Ne mangez rien de solide du lever jusqu’à environ dix-neuf heures.
  • À cet unique repas de la journée, mangez un peu de poisson, de viande blanche  ou des oeufs avec beaucoup de légumes, pommes de terre exclues. 
  • Buvez beaucoup d’eau dans la journée, les thés et infusions sont autorisés.

QUAND FAIRE VOTRE JEÛNE ?

  • Choisissez plutôt un jour de repos ou un jour où vous n’avez pas trop à vous dépenser.
  • Essayez de suivre le protocole une fois par mois ou une fois tous les deux mois.
  • Jeûnez quand vous sentez que votre corps vous le réclame (après les excès des fêtes de fin d’année par exemple).

POURQUOI JEÛNER ?

  • Jeûner va détoxifier votre organisme en profondeur.
  • Cela va également vous aider à mieux gérer la sensation de faim.
  • Le jeûne, paradoxalement, va booster votre énergie du lendemain !

« Ah oui, c’est sûr ! Si on arrête de manger, on maigrit ! »

Vrai !

Mais il est primordial avant de commencer qu’on mette bien les choses au clair : un jeûne n’a rien à voir avec un régime.

Le jeûne est une restriction de nourriture solide pendant une durée déterminée et ponctuelle. Un régime est une restriction plus longue et chronique qui conduit à une frustration psychologique et très souvent à des carences.

C’est pour cette raison d’ailleurs qu’aucun d’eux ne fonctionnent sur le long terme.

En refusant à votre organisme les nutriments dont il a besoin, et ce pour déséquilibrer brutalement la balance calorique quotidienne, vous allez créer une sensation de manque et « d’insécurité » alimentaire.

Physiologiquement, vous allez effectivement perdre du poids rapidement. Mais ensuite …

Votre corps va commencer à générer un peu de fatigue aiguë ou chronique dans le pire des cas, dues au manque de micro et macro nutriments dont il a besoin et lorsque vous allez réintroduire une alimentation plus riche (puisque vous ne pouvez pas tenir ainsi longtemps), il va stocker deux fois plus qu’avant.

Dans le meilleur des cas, vous allez reprendre doucement votre poids initial. Dans le pire, le dépasser.

C’est la fameuse spirale de l’effet yo-yo dont beaucoup trop d’entre vous me parlent dans les messages ou les commentaires que je reçois.

Voilà pourquoi je ne vous parlerai jamais de régime mais toujours de rééquilibrage alimentaire. Un moyen beaucoup plus sain et plus durable de perdre du poids sereinement sans le reprendre. 

En trouvant le bon équilibre entre votre apport alimentaire et votre dépense énergétique, vous allez vous débarrasser du gras et des bourrelets en trop dans un premier temps.

Mais vous aurez surtout une bien meilleure compréhension du mode de fonctionnement de votre organisme et vous serez ainsi capable de vous adapter à toutes les situations (vacances, repas de famille, fêtes de fin d’année …) et ne plus jamais reprendre le poids que vous avez perdu.

Le jeûne peut tenir une place importante dans ce processus de rééquilibrage et vous allez voir comment et pourquoi vous devez essayer de l’introduire dans votre plan alimentaire.


COMMENT FAIRE VOTRE JEÛNE ?

Le principe est très simple : il ne faut rien manger de solide pendant vingt-quatre heures.

Le mieux étant de ne rien manger du lever jusqu’au soir à dix-neuf heure environ. Comme votre dernier repas sera celui de la veille au soir, le contrat est rempli.

Vous avez le droit aux thés, infusions, cafés si vous en avez besoin mais l’idéal est de ne consommer que de l’eau, de l’eau et de l’eau… En grande quantité !

Puisque vous êtes parti pour nettoyer, c’est uniquement d’elle dont vous avez besoin alors rincez à grandes eaux !

Inutile de vous préciser que les sodas et boissons alcoolisées sont à proscrire (surtout ce jour là).

Pour votre repas du soir, tant attendu, consommez de la viande blanche, du poisson ou des oeufs en petite quantité mais faîtes-vous plaisir sur les légumes. Ceux de votre choix sauf les pommes de terre.

Il est préférable d’éviter les féculents ce jour là.

Image article jeûne

QUAND FAIRE LE JEÛNE ?

Choisissez un jour de repos si possible pour jeûner. Surtout si c’est la première fois que vous essayez. Vous serez mieux à même de gérer les sensations de faim.

Quand on a une alimentation correcte, le corps peut tenir sans problème vingt-quatre heures sans manger. Mais il est quand même préférable de ne pas se dépenser ou de faire des activités qui demandent beaucoup d’énergie ce jour là.

De plus, ce sont surtout des « caps psychologiques » que vous aurez à passer dans la journée. Vous verrez que vous aurez faim aux moments où vous mangez normalement, mais qu’une fois ce cap dépassé, vous ne sentirez plus rien.

Ce qui est la preuve de la part psychologique de la faim …

Trouvez une distraction à votre esprit pour le tromper. N’importe quelle activité qui pourrait l’occuper pendant ce moment là. Le mieux étant de choisir quelque chose que vous aimez faire…

Le jeûne devient vraiment efficace avec de la régularité.

Une fois tous les deux mois est une fréquence tout à fait acceptable mais si vous le pouvez, essayez d’en faire un par mois. Vous sentirez des effets bénéfiques bien plus tôt et bien plus longtemps.


LES BIENFAITS PHYSIOLOGIQUES DU JEÛNE

Voyons d’abord pourquoi il est utile, voire indispensable selon moi, de jeûner de temps en temps…

METTEZ  VOTRE ORGANISME AU REPOS

Beaucoup de gens l’ignorent, mais la digestion est une activité qui demande énormément d’énergie à votre corps et prend une large part de votre métabolisme de base.

Vous en avez d’ailleurs sûrement fait l’expérience plusieurs fois : après un long repas de famille, la seule chose dont on a envie, c’est de flirter avec le canapé et de ne plus bouger, voire de s’assoupir.

Il est d’ailleurs reconnu que la sieste a de effets très bénéfiques sur la l’état de santé général !

Mais je dis peut-être ça parce que je viens du Sud, où elle est un sport national …

Toujours est-il que la digestion et l’assimilation des nutriments que vous ingérez lors d’un repas demandent beaucoup de travail et comme nous mangeons toute la journée, la machine ne s’arrête quasiment jamais. Hormis quelques heures la nuit.

Et encore, durant cette période, en fonction des aliments que vous avez consommé au dîner et de la vitesse à laquelle ils se digèrent, ce laps de temps se réduit encore. Certains aliments se retrouvent encore dans l’estomac ou les intestins plusieurs heures après leur ingestion !

Vous l’avez donc compris, le premier bénéfice du jeûne, c’est le repos pur et simple de la machine.

Vous allez pouvoir laisser un break à ce système ultra efficace et ultra complexe qu’est l’assimilation des nutriments et leur absorption par l’organisme.

Vous pourrez ainsi profiter également du surplus d’énergie qui était normalement attribué à la digestion. C’est pour cette raison que vous ne serez pas aussi fatigués que vous le pensez quand vous suivrez le bon protocole. 

Mais nous reparleront de la fatigue dans les effets et les sensations lors d’un jeûne.

Passons maintenant à l’aspect le plus important selon moi : l’élimination des toxines.


AMÉLIOREZ L’ÉLIMINATION DES TOXINES

Alors que la digestion fait quand même quelques pauses dans votre journée ou dans la nuit, le processus d’élimination des toxines est constant.

Votre corps s’auto-nettoie en permanence.

L’assimilation des nutriments n’est pas absolue. Il y a toujours des déchets à évacuer, même quand on mange le plus sainement du monde.

Je conseille toujours à mes clients de manger des aliments biologiques car leur valeur nutritive est supérieure en qualité et qu’ils contiennent moins de molécules chimiques dont le corps doit se débarrasser : traces d’engrais, de pesticides, d’inhibiteurs endocriniens, de sucres ou de sels en excès … (Voir l’article : arrêtez de manger moins, mangez mieux du blog ou l’excellent livre Eat, de Gilles Lartigot.)

Plus vous ingérez de toxines, et plus votre organisme doit travailler dur pour se nettoyer. Ce qui ralentit votre métabolisme et facilite le stockage des nutriments plutôt qu’une utilisation optimale.

Le jeûne va permettre à votre corps de ne s’occuper que de l’élimination des radicaux libres et autres déchets pendant 24h. Vous permettant ainsi de rattraper tout le retard que vous auriez pu prendre et de repartir plus sainement.

Image Jeûne 2

FERMEZ LES FENÊTRES POUR PASSER L’ASPIRATEUR

Imaginez que vous habitiez une grande maison sur la plage, face à la mer dans un pays tropical.

Forcément, vous vivez avec les fenêtres ouvertes toute l’année et vous devez passer l’aspirateur tous les jours (ou presque) pour garder votre intérieur sans sable ni poussière. Et c’est un éternel recommencement …

Mais un jour, vous décidez de laissez les fenêtres fermées pendant 2 jours, le temps de faire tout le ménage à fond. Aspirateur, plumeau, poussière, serpillère … Vous ne laissez plus rien rentrer, le temps de tout remettre à neuf.

Votre intérieur n’aurai jamais été aussi propre, pas vrai ?

Et bien c’est exactement ce que vous faites quand vous jeûnez !

Vous laissez à votre corps un break avec les toxines qui rentrent et qui doivent être évacuées et vous lui permettez de faire le grand ménage de printemps.

Quelle aubaine pour lui ! Il va pouvoir se débarrasser plus vite et plus efficacement de ce qui le ralentit pour repartir comme neuf.


SI VOUS FONCTIONNEZ MIEUX, VOUS MAIGRISSEZ MIEUX

Comme votre organisme est nettoyé en profondeur, il va bien mieux fonctionner. Une machine bien entretenue marche toujours plus efficacement.

Non seulement vous allez le sentir dès le lendemain sur votre bien-être général mais en plus, vous assimilerez mieux les nutriments maintenant. Et vous savez que c’est un gage de qualité pour votre perte de poids.

Vous allez vous sentir bien moins fatigués que les jours précédents et même votre moral et votre motivation seront boostés  à bloc, prêts à repartir à l’assaut d’une nouvelle semaine de sport et de nutrition pour faire fondre le gras en trop !


LE JEÛNE FAIT MÊME DU BIEN À VOTRE TÊTE !

MIEUX GÉRER LES FRINGALES

La première chose qui va vous aider psychologiquement, c’est de pouvoir gérer les sensations de fringales comme un(e) vrai(e) pro, voire même de les faire complètement disparaître !

Comme vous allez jeûner une fois par mois ou une fois tous les deux mois, vous vous habituerez et vous apprendrez à comprendre la sensation de faim.

Surtout votre « relation » avec celle-ci …

Vous ferez désormais la différence entre la faim, et l’envie.

Je m’explique …

Dans la plupart de nos sociétés, la nourriture est omniprésente. Aujourd’hui, on peut manger partout et tout le temps si l’on veut. Dans la rue, au travail, dans les transports en commun…

Même les salles d’attentes de lieux publics proposent des distributeurs d’aliments en tout genre.

Nous n’avons donc plus l’habitude de devoir attendre pour manger. Dès qu’une envie se présente (souvent impulsée inconsciemment par de la publicité), on l’assouvit et on mange.

Mais c’est une envie psychologique, pas un besoin physiologique. Nous pourrions tenir bien plus d’une journée sans nourriture, croyez-moi (même si je vous déconseille de le faire).

Le jeûne va vous permettre de reconnaître l’envie face au besoin et vous n’aurez plus à vous jetez sur la première chose comestible qui vous tombe sous la main à la moindre occasion.

Vous verrez que cela réglera beaucoup de problèmes et vous fera mincir beaucoup plus sereinement…

Je vous conseille la lecture du livre de Gilles Lartigot « Eat » qui parle de ce fait de société si le sujet vous intéresse.

Image jeûne 3

DU VRAI DANS L’EXPRESSION : SE NETTOYER LA TÊTE

Par expérience, je peux vous affirmer que le bien-être psychologique est réel le lendemain d’un jeûne et je me suis longtemps posé la question : pourquoi ?

Pourquoi le fait de ne pas manger pendant une journée fait du bien à la tête ? Qu’est ce qui fait qu’on a les idées fraiches et plus claires le lendemain ?

Au cours de mes recherches, j’ai trouvé deux théories intéressantes et complètement différentes.

Je vous livre les deux, à vous de juger…

Les aliments que nous consommons (si on ne mange pas bio) sont chargés de tout un tas de molécules qui produisent des toxines susceptibles de nuire au bon fonctionnement du cerveau.

C’est le cas des perturbateurs endocriniens par exemple mais ils ne sont pas les seuls.

Quand vous nettoyez votre corps, vous nettoyez donc aussi votre cerveau et celui fonctionnera mieux. D’où un mental en meilleure santé et une bonne humeur retrouvée.

En gros, jeûner vous donnera le sourire !

Autre théorie maintenant mais attention, c’est plus oriental comme approche, on garde l’esprit ouvert…

Vous savez qu’un atome est une particule chargée en électricité et donc en énergie et tout ce que nous consommons l’est donc aussi et émet une certaine vibration.

On parle de vibrations positives quand elles nous sont bénéfiques et négatives pour les autres.

Toutes les molécules dont le corps doit se débarrasser, quelles soient chimiques ou naturelles vibrent en dissonance avec le corps. Un peu comme une fausse note dans un accord. Elles sont négatives.

Imaginez que vous deviez écouter toute la journée quelqu’un apprendre à jouer d’un instrument, avec toutes les mauvaises notes que ça implique… Pas super agréable, hein ? On se rappelle tous les cours de flûte du collège …

Et bien c’est ce que votre corps subit quand il accumule ces molécules.

Le jeûne, en éliminant plus efficacement ces mauvaises notes, va accorder les instruments et tout va rentrer dans l’ordre pour que la mélodie soit correcte et redevienne positive pour votre corps.

Et comme le corps et le mental sont intiment liés, vous améliorerez ainsi aussi votre bien-être psychologique.


CONCLUSION

Vous savez tout sur le jeûne ! Et surtout pourquoi il améliore la perte de poids !

Si vous n’en avez jamais fait, ne vous formalisez pas au début si vous ne tenez pas vingt-quatre heures d’affilées, ça viendra avec le temps.

Réessayez de manière régulière et vous verrez que vous pourrez tenir de plus en plus longtemps jusqu’à boucler le protocole complet.

Attention, je vous déconseille de dépasser une journée car au-delà, le corps va mettre en place un autre mécanisme qui vous fera reprendre plus de poids dès que vous recommencerez à manger.

Souvenez-vous, tout excès est mauvais !

À très vite …

Seb.

Capture d’écran 2018-03-21 à 14.55.23